Qui suis-je ?

Bonjour,

Je m’appelle Michèle Paul

Mes différentes phases de vie m’ont amenée à travailler en entreprise dans la coordination de projets puis à devenir formatrice et coach en alliant activité, passion et création pendant de nombreuses années tout en jouant avec les couleurs dans mes peintures abstraites. 

J’ai fait le choix de devenir formatrice et coach, suite à un changement de vie. Cette activité m’a permis d’allier l’expérience que j’avais du monde de l’entreprise (ma formation de départ) et ma passion pour les relations et ressources humaines.J’ai ainsi accompagné de nombreux groupes et individus dans des domaines tels que la communication, l’assertivité, la gestion du temps, du stress, le leadership …Tous ces objectifs passent nécessairement par une plus grande connaissance de soi, de ses ressources, de ses émotions et croyances afin de franchir durablement une nouvelle étape vers plus d’épanouissement personnel et de bien-être.
Chaque prise de conscience ouvre vers de nouveaux choix et nous en avons plus que nous croyons !
Je vous propose de me suivre vers ces nouvelles prises de conscience qui ouvrent tous les possibles …. et créent rapidement le changement.
Prise de conscience + action = résultat !

Dans les formations et coachings, de nombreuses personnes me disaient “Ah si j’avais pu découvrir tout cela plus jeune à l’école..”

Ces réflexions m’ont amenée à porter mon regard sur l’enseignement secondaire puis primaire et enfin sur les classes maternelles.
Et là j’ai eu une prise de conscience instantanée: oui tout ce que les adultes peinent à développer et à débloquer pour dépasser des scénarios répétitifs, renforcer empathie, confiance en soi …. tout cela démarre  à la maternelle et c’est dès ce moment et pendant toute l’enfance qu’il est possible de construire sur les talents de chaque enfant afin qu’il passe moins de temps plus tard à dépasser des souffrances et des blocages sans très bien les comprendre.

Je me suis ainsi tournée vers les dernières recherches en neurosciences, en épigénétique et la conclusion est évidente, l’évolution des découvertes récentes nous alerte sur les enjeux de notre rôle éducatif.
Les enseignants comme les parents agissent parfois en toute bonne foi, croyant bien faire mais attention aux croyances sous-jacentes et à leurs conséquences sur le développement du potentiel et les difficultés futures de ces jeunes qui vivent dans un univers  en pleine mutation. Il s’agit donc de prendre conscience, d’échanger et d’agir en conscience !

J’ai découvert un jour la phrase: “La vie est l’art de dessiner sans gomme”.
Elle est devenue ma devise : chaque trait est fait et l’on repart d’où l’on est.La peinture a le même potentiel, on repart de ce qui est peint, d’une nouvelle perception et s’ouvrent tous les possibles.
Il suffit d’oser y aller…..